Orchestre (5ème, 4ème)

Orchestre

Intitulé du projet

Orchestre à l’école

Niveau(x)  de classes

5ème, 4ème

Professeur (s)

Christian Sempéré

Pierre Branchi

Objectifs visés

Dans le prolongement de l'enseignement obligatoire de l'éducation musicale, et comme élément de la mise en œuvre du projet d’établissement, l’ensemble instrumental de type « Orchestre à l’école » est voué au travail en orchestre, ce qui induira des apprentissages individuels qui seront accompagnés par les professeurs de l’établissement et complétés par des intervenants de la Casa Musicale de Perpignan.

Des moments de restitution seront régulièrement organisés, participant à la vie culturelle de l’établissement, et l’orchestre s’intègrera chaque fois que possible dans les manifestations et concerts organisés par le collège.

Domaines du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture

1, 2, 3, 5

Détail des compétences travaillées 

 

Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer

  • Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral : Pratique orale de la langue française comme outil de communication, d'expression et de travail.
  • Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts : Sensibilisation aux démarches artistiques. Apprentissage de l’expression et de la communication par les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions.

Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

  • Organisation du travail personnel

L'élève se projette dans le temps, anticipe, planifie ses tâches. Il gère les étapes d'une production, mémorise ce qui doit l'être.

Pour acquérir des connaissances et des compétences, il met en œuvre les capacités essentielles que sont l'attention, la mémorisation, la mobilisation de ressources, la concentration, l'aptitude à l'échange et au questionnement, le respect des consignes, la gestion de l'effort.

  • Coopération et réalisation de projets

L'élève travaille en équipe, partage des tâches, s'engage dans un dialogue constructif.

Il apprend à gérer un projet, qu'il soit individuel ou collectif. Il en planifie les tâches, en fixe les étapes et évalue l'atteinte des objectifs.

L'élève sait que la classe, l'école, l'établissement sont des lieux de collaboration, d'entraide et de mutualisation des savoirs. Il aide celui qui ne sait pas comme il apprend des autres.

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen

  • Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres

L'élève exprime ses sentiments et ses émotions en utilisant un vocabulaire précis.

Il exploite ses facultés intellectuelles et physiques en ayant confiance en sa capacité à réussir et à progresser.

  • La règle et le droit

L'élève comprend et respecte les règles communes, notamment les règles de civilité, au sein de la classe, de l'école ou de l'établissement, qui autorisent et contraignent à la fois et qui engagent l'ensemble de la communauté éducative.

  • Responsabilité, sens de l'engagement et de l'initiative

L'élève coopère et fait preuve de responsabilité vis-à-vis d'autrui. Il respecte les engagements pris envers lui-même et envers les autres, il comprend l'importance du respect des contrats dans la vie civile.

L'élève sait prendre des initiatives, entreprendre et mettre en œuvre des projets, après avoir évalué les conséquences de son action.

Domaine 5 : les représentations du monde et l'activité humaine

  • Organisations et représentations du monde

Il exprime à l'oral ce qu'il ressent face à une œuvre littéraire ou artistique ; il étaye ses analyses et les jugements qu'il porte sur l'œuvre.

Il justifie ses intentions et ses choix expressifs, en s'appuyant sur quelques notions d'analyse des œuvres. Il s'approprie, de façon directe des œuvres artistiques appartenant au patrimoine national et mondial comme à la création contemporaine.

  • Invention, élaboration, production

L'élève imagine, conçoit et réalise des productions artistiques.

Il met en œuvre des principes de conception et les techniques de création.

Il mobilise son imagination et sa créativité au service d'un projet personnel ou collectif. Il développe son jugement, son goût, sa sensibilité, ses émotions esthétiques.

Il connaît les contraintes et les libertés qui s'exercent dans le cadre des activités artistiques personnelles et collectives. Il sait en tirer parti et gère sa production et sa performance artistiques pour les améliorer, progresser et se perfectionner.

Dans le cadre d'activités et de projets collectifs, il prend sa place dans le groupe en étant attentif aux autres pour coopérer ou s'affronter dans un cadre réglementé.

Pour mieux connaître le monde qui l'entoure comme pour se préparer à l'exercice futur de sa citoyenneté démocratique, l'élève pose des questions et cherche des réponses en mobilisant des connaissances sur :

- les expressions artistiques, les œuvres, les sensibilités esthétiques et les pratiques culturelles de différentes sociétés.

Descriptif succinct du déroulement du projet

Le fonctionnement de l’orchestre se base sur une alternance de cours dans l’établissement et de « master class » à la Casa Musicale qui a su puiser dans son vivier d’artistes reconnus les maîtres qui interviendront régulièrement auprès des élèves.

L’orchestre s’est orienté vers des musiques très ancrées dans la culture locale, reflets d’une vie musicale intense, très diversifiée et très richement colorée. La Rumba Catalane sera le prétexte le plus souvent invoqué dans les apprentissages et même si d’autres genres pourront être explorés tout au long des études, elle restera le dénominateur commun des master class organisées toutes les cinq semaines environ.

Modalités de travail

Projets de réalisations sur des périodes de 5 semaines.

Alternance de travaux collectifs rassemblant tout l’orchestre, de travaux en pupitre (3 groupes : Guitares, percussions, claviers) et de travaux par entités (4 petits orchestres).

La pratique instrumentale est uniquement orale et conduit donc à un travail sur la parole, la précision et l’efficacité des messages échangés. D’autre part, toutes les activités étant collectives, les échanges contrôlés sont permanents.

Partenaire

Casa Musicale.

Nom du ou des intervenants

Intervenants master class en cours de programmation.

Un intervenant régulier : Le percussionniste François Miniconi.

Organisation du  travail avec le partenaire

Un percussionniste est mis à disposition chaque mardi de 15h à 17h et chaque vendredi de 14h à 15h.

Une master class la veille de chaque semaine de vacances organisée dans les locaux de la Casa Musicale le mardi de 15h à 19h et avec des intervenants fournis par le partenaire.

Production finale 

Une restitution sous forme de concert à chaque master class, et participation aux manifestations de l’établissement et dà celles de la Casa Musicale (Concerts, Festi-Moulin, portes ouvertes, Setmana de la Rumba Catalana, etc.)

Reportage France 3 (semaine de la rumba catalana)

La Rumba Catalane

La Casa Musicale est à l’origine d’un projet de promotion et de préservation de la rumba catalane, un patrimoine musical au cœur de l’Espace Catalan Transfrontalier.

Perpignan et Girona sont deux villes moyennes, géographiquement proches, qui ont des problématiques et des opportunités communes. Ce projet s'inscrit sur le territoire de l'Espace Catalan Transfrontalier et a pour fondement la transformation sociale par la culture.

Les deux villes sont habitées par des communautés gitanes anciennes et importantes qui n'ont que rarement été mises en valeur, alors que les études montrent que les kalos catalans sont les créateurs du système musical nommé rumba catalane. Il est considéré comme une manifestation culturelle autochtone -connue dans le monde entier- et qui mérite au même titre que le flamenco d'être inscrit au Patrimoine Culturel Immatériel de l'Unesco. À un moment où les minorités sont de plus en plus stigmatisées, en particulier, les populations Roms, l'un des objectifs de ce projet est de présenter les communautés gitanes catalanes sous l'angle de la culture.

Aujourd'hui, la rumba catalane est perçue comme un élément patrimonial important aux yeux de l'ensemble de la population. Elle a un poids économique très important dans le secteur du spectacle vivant et le secteur discographique qui est encore à renforcer. Un événement majeur est organisé chaque année : La Setmana de la Rumba Catalana dont l'impact en terme de publics est évalué à hauteur de 4000 personnes sur l'ensemble du territoire transfrontalier, dont 1000 scolaires. Fort de cette dynamique, l'équipe du projet a pour ambition d'ouvrir l'évènement à un public de plus en plus large.

Objectifs principaux :

  • Valoriser la rumba catalane et la culture gitane
  • Favoriser les échanges entre opérateurs culturels et sociaux
  • Favoriser la mobilité des publics,
  • Favoriser la circulation des artistes et des œuvres
  • Permettre à plus long terme l'inscription de la rumba catalane sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l'UNESCO